(Communiqué de presse) Perturbation du Grand Prix, symbole du turbo-capitalisme (4 juin, 2012)

Montréal, le 4 juin 2012 – La Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC-Montréal) répond à l'appel des mouvements de contestation étudiants et populaires et participera à une semaine de perturbation économique dans le cadre de la tenue du Grand Prix de Formule 1 de Montréal. La CLAC entend notamment s'inviter au cocktail d'ouverture du Grand Prix, qui se tiendra à l'Arsenal, le 7 juin prochain.

Après des semaines de manifestations nocturnes, de casseroles et trois manifestations monstres rassemblant plus de 200 000 personnes, force est de constater que le gouvernement Charest reste sourd à la grogne populaire qui s'exprime avec force dans les rues de Montréal et ailleurs au Québec. Comble du mépris, ce gouvernement à la solde de l'élite capitaliste répond par des lois matraques dans l'espoir de museler la dissidence et l'expression d'une juste colère. « Nous ne sommes pas dupes, la loi 78 et les règlements anti-rassemblement spontané et anti-masque (règlement municipal P6) n'ont pas pour but de “protéger la population”, mais bien de maintenir le statu quo, le business as usual, pour qu'une minorité de riches continue à s'enrichir sur le dos d'une majorité qui subit quotidiennement les conséquences des mesures d'austérité », déclare un membre de la CLAC.

Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de lancer un message clair : nous ne céderons pas face à la répression, à l'intimidation et au profilage ; nous ne nous tairons pas ; le pouvoir de la rue est plus fort que votre démocratie de pacotille !

Le Grand Prix de Montréal est l'occasion toute désignée pour faire entendre notre message. Cette foire du gros cash représente le symbole par excellence du turbo-capitalisme à la source de la concentration de la richesse et des inégalités sociales, des crises économiques, écologiques, politiques et sociales du monde. La F,1 c'est une une entreprise de 10 milliards $ qui, partout où elle se produit, aspire des fonds publics pour s’enrichir. Pour le Grand Prix de Montréal uniquement, ce sont 15 millions $ que Bernie Ecclestone – qui à lui seul vaut 2,5 milliards $ – a reçu du ministre Bachand. Ce même Ecclestone qui déclarait ouvertement sa sympathie pour les régimes fascistes lors d'une entrevue au Times en 2009, alors qu'il qualifiait Adolf Hitler d'« efficace ».

Et question de s'acheter une bonne conscience, les profiteurs s’offrent un banquet bénéfice, au profit des fondations du CHU Sainte-Justine et de l’Hôpital Sacré-Coeur de Montréal, où le billet pour partager une table avec un pilote coûte 25 000$. « Pendant qu'ils dilapident les fonds publics, réclament la privatisation de la santé et de l'éducation et des coupures dans les programmes sociaux, tout en engrangeant des milliards de profits, ils pensent détourner notre attention de leurs méfaits en nous garochant une poignée de pinottes », poursuit une militante de la CLAC.

Finalement, nous tenons à dénoncer le rôle de l'industrie de la course automobile dans la perpétuation de la domination masculine blanche et raciste, qui fait du corps des femmes des stéréotypes et des objets publicitaires passifs pour mousser les profits d'un show de testostérone. Rappelons à ce chapitre les propos d'Ecclestone en 2005, qui déclarait que les femmes « devraient être vêtues de blanc, comme tous les autres appareils électroménagers » !

C'est à tout cela que nous nous opposons et non pas aux travailleuses et travailleurs pour qui les retombées économiques de cet événement sont nécessaires à leur survie.

Partout où ils iront, nous y serons ! Fuck le Grand prix !

-30-
Source :
Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC-Montréal) – www.clac-montreal.net
Aucune entrevue ne sera accordée.

Langues

Abécédaire anticapitaliste

Après CISM pendant plus d'un an, le comité agitprop de la CLAC sévit maintenant sur les ondes de CKUT à l'Émission Off The Hour un vendredi par mois. La chronique est basée sur la formule d'un abécédaire: une lettre, un mot, une tirade. Ça ne se passe pas dans l'ordre alphabétique, mais selon l'actualité. D comme dénoncer, C comme crosse ou crosseurs. Bonne écoute!



Les idées et la révolte se partagent

DIRA - Bibliothèque anarchiste - 2035 Boulevard St-Laurent Montréal dira @ riseup.net

Disclaimer notice: The host and administrators of this site, as well as the owner of both clac2010.net and clac-montreal.net domain names, in no way encourage illegal activity. The content of this site is compiled strictly for informative purposes. - April 28th, 2010 -

Avis de non-responsabilité : L'hébergeur et les administrateurs de ce site, ainsi que le propriétaire des noms de domaine clac2010.net et clac-montreal.net, n'encouragent personne à commettre des actes illégaux. Le contenu de ce site est compilé strictement à titre informatif. - 28 avril 2010 -

Connexion utilisateur